Lorsque vous cultivez des plantes de cannabis, elles deviennent soit des femelles, soit des mâles, soit des hermaphrodites, c'est-à-dire un hybride des deux sexes. Il est essentiel de connaître la différence entre les trois.

Le cannabis appartient à une minorité d'espèces qui sont dioïques par nature, c’est-à-dire elles produisent des plantes mâles et femelles distinctes.

Comment déterminer le sexe d'une plante de marijuana et pourquoi c'est important

Il est possible de déterminer le sexe de votre plante dès la phase de préfloraison, qui va de la quatrième à la sixième semaine de croissance végétative. Les préflores se développent lorsqu'elles adhèrent, avec la feuille, à la tige principale. Les préflores se développent au niveau du quatrième ou du cinquième entre-nœud de la tige principale. Si vous n'êtes toujours pas sûr du sexe de votre plante, vous pouvez en être certain dès la deuxième semaine de floraison.

Déterminer le sexe de votre plante est fondamental pour savoir si c'est une femelle, et donc si elle produira des inflorescences femelles parfaites pour être fumées après séchage, si c'est un mâle avec des sacs de pollen pour la reproduction ou si vous avez une plante des deux sexes ou hermaphrodite. Si votre objectif est de produire une plante femelle avec des bourgeons non fécondés et donc pleins de résine, parfaite pour être fumée, alors il sera essentiel d'éliminer à temps toutes les plantes mâles ou hermaphrodites, qui pourraient polliniser votre petite plante en lui faisant produire des graines au lieu de la résine pleine de THC.

Plante de marijuana femelle

Vous pouvez reconnaître une plante femelle à ses préflores, qui ont la forme d'un calice, lorsqu'on les voit derrière la base de la feuille, généralement entre les quatrième et cinquième branches internodales.

Sur les préflores, vous remarquerez également des poils blancs ou pistils qui poussent en forme de "V".

Grâce à elles, vous pouvez être sûr que la plante est femelle et qu'elle produira donc de splendides bourgeons parfumés.

Vous devrez attendre au moins deux semaines ou un peu plus pour déterminer le sexe, c'est la période correspondant à la sixième semaine ou plus.

Le principal avantage de déterminer si les plantes sont femelles, mâles ou hermaphrodites est que vous pouvez être sûr que les bourgeons qu'elles produisent seront pleins de résine et donc de cannabinoïdes, parfaits pour être fumés.

Plant de marijuana mâle

Pour reconnaître une plante de cannabis mâle, il faut voir les pré-fleurs, que l'on peut voir derrière la base des feuilles, toujours sur le quatrième ou cinquième entre-nœud. Les fleurs mâles ou sacs se remplissent peu à peu de pollen jusqu'à ce qu'ils éclatent et le libèrent dans l'air pour féconder d'autres plantes de marijuana femelles. Les fleurs mâles peuvent être reconnues par les petites boules à la base des tiges qui adhèrent à la tige principale où pousse la feuille et qui n'ont pas les pistils blancs qui sont caractéristiques de la plante femelle.

Les plantes mâles sont également plus grandes que les plantes femelles, avec des ramifications plus régulières et moins de feuilles et d'entre-nœuds. Dans ce cas également, il faudra attendre au moins deux semaines ou un peu plus, pour déterminer le sexe, ce qui correspond à la sixième semaine ou plus.

L'avantage principal d'établir si une plante est mâle est de pouvoir la retirer de l'environnement de culture, de manière à éviter la fécondation de la plante femelle et la formation consécutive de graines qui ruineraient la qualité des bourgeons.

La marijuana mâle contre la marijuana femelle

Les plants de cannabis femelles sont le principal intérêt des cultivateurs qui cherchent à remplir leur réserve personnelle.

Les plants de cannabis femelles sont le principal intérêt des cultivateurs qui cherchent à remplir leur réserve personnelle.

Bien qu'elles diffèrent selon l'espèce à laquelle elles appartiennent, les plantes femelles ont toutes une caractéristique en commun: elles produisent des fleurs.

Ces fleurs possèdent de minuscules structures glandulaires appelées trichomes qui produisent des cannabinoïdes tels que le THC et le CBD.

Les plantes mâles, par contre, ne produisent pas de fleurs.

Elles produisent des sacs de pollen, qui créent le matériel génétique nécessaire à la fertilisation des fleurs femelles et la création d’hybrides. Cela leur donne une importance vitale aux yeux des sélectionneurs de nouvelles variétés de cannabis.

Si une plante de cannabis est femelle

Une fois que les plantes ont complies environ deux mois depuis la germination ou quand elles arrivent au cinquième ou sixième étage de feuilles, elles arrivent à maturité sexuelle. Sauf dans certains cas d’hermaphrodisme, elles garderont ce sexe pendant tout leur cycle de vie.

C’est donc à ce moment-là que nous pourrons procéder au sexage.

Cette technique est la détection précoce des sexes qui permet de diagnostiquer rapidement le sexe du cannabis pendant les étapes les plus précoces du cycle de la plante.

Comme nous l'avons écrit plus haut, cette technique consiste simplement à observer les plantes au bon moment.

Si vous n’arrivez pas à détecter le sexe de votre plante avec cette méthode, vous pouvez utiliser une autre option, c’est-à-dire le prélèvement de boutures sur chacune des plantes de cannabis que vous désirez diagnostiquer. Vous pouvez les mettre dans une armoire ou un placard de culture. Mettez-les sous lampe artificielle pour les soumettre à une photopériode de 12 heures de lumière et 12 heures d’obscurité. Cette méthode impliquera le passage en floraison de votre bouture et vous connaitrez donc rapidement le sexe.

Si une plante de cannabis est mâle

La reconnaissance du sexe des plantes de cannabis est extrêmement importante pour ceux qui cultivent la marijuana à des fins récréatives.

Dans ce cas, en effet, la reconnaissance précoce des plantes mâles permet de les retirer à temps de la culture.

Pourquoi les cultivateurs veulent-ils des plantes femelles ?

Les consommateurs et les cultivateurs de marijuana ne sont intéressés que par les plantes de marijuana femelles, puisque la partie consommée est constituée des inflorescences séchées développées uniquement par les plantes femelles.

Les plants de marijuana mâles ne sont intéressants que pour la sélection et la reproduction de nouvelles variétés. Il faut donc un mâle pour créer de nouvelles génétiques, ou pour produire des textiles ou d'autres articles à partir de la fibre de chanvre. Les fibres du chanvre mâle sont plus souples et plus solides, celles de la plante femelle sont plus rigides.

Plantes de cannabis Hermaphrodite

Dans de rares cas, la plante développe des organes sexuels mâles et femelles. Cette plante sera donc hermaphrodite. Ces plantes de cannabis peuvent s’autoféconder: c’est la réponse de la nature en cas de mauvaises circonstances. Une plante hermaphrodite se développe souvent suite à une plante endommagée, malade, un manque de nutrition ou une météo défavorable.

Les hermaphrodites se développent aussi à la suite d' une prédisposition génétique. Une souche particulière peut donc avoir plus de chance de développer deux sexes.

Types des hermaphrodites

Il existe deux types de plantes hermaphrodites. Le premier type possède deux organes sexuels bien distincts sous les aisselles de la feuille. Une boule plus grande (mâle) et une plus petite boule avec un poil (femelle).

L’autre type développe une « banane » pendant la période de floraison.

L’hermaphrodite peut féconder très rapidement chaque fleur femelle dans les alentours.

De cette façon, cependant, les fleurs femelles, riches en THC, resteront petites et produiront des graines. C'est pourquoi ni les plantes mâles ni les plantes hermaphrodites ne conviennent aux cultivateurs récréatifs.

Que se passe-t-il lorsque vous ne savez pas lequel c'est

Tout le monde veut savoir combien de temps il faut pour obtenir des bourgeons qu’on peut fumer tout de suite, et quelle quantité d'herbe on obtiendra.

Imaginez ceci, après avoir passé des mois à mettre en place la culture, vous êtes prêts à commencer.

Les deux premières semaines ne pouvaient pas mieux se passer, et vous avez gardé vos graines dans un état végétatif pendant un mois.

Enfin, après de nombreuses semaines, vous invitez vos amis expérimentés à vous aider dans l'agréable corvée de la taille des bourgeons.Vous serez déçus de constater que l'une des plantes ne produit aucune fleur.

Les compagnons expérimentés ont vu que l'une des grandes Sativa maigres était un hermaphrodite. Elle pollinisait toutes les autres plantes.

De toute façon, vous pouvez toujours fumer les bourgeons qui ont des graines, c'est juste troublant de continuer à travailler avec eux. Ils n'ont pas non plus la qualité ou la saveur d'un bud non grainé.

Produits au CBD

Maintenant que vous savez comment identifier le sexe d'un plant de marijuana, vous êtes sur la bonne voie pour optimiser au mieux vos cultures.

Si vous voulez obtenir de meilleurs résultats, retirez les mâles et, si vous le souhaitez, laissez-les pousser ailleurs. Si la baisse de rendement ne vous dérange pas, laissez-les en place. Cependant, il est généralement trop tôt pour obtenir des bourgeons plausibles à cause de la pollinisation.

Si vous êtes intéressé par les produits au CBD, veuillez visiter notre boutique d'inflorescences onloine et nous contacter.

Nous serons heureux de répondre à vos besoins.