On parle beaucoup de la culture du cannabis et il existe de nombreux articles, livres et pages web qui tentent de donner des conseils utiles sur le sujet. Cependant, beaucoup de ces guides négligent un élément très important : les trichomes.

Pas tout le monde ne sait exactement ce qu'ils sont.

Dans ce petit guide, nous allons nous intéresser de plus près à ce sujet, étant donné son extrême importance pour obtenir une bonne récolte de cannabis.

Les trichomes des plantes : ce qu'ils sont et à quoi ils servent

Les trichomes ne sont pas uniquement présents sur la plante de cannabis mais sur un grand nombre d’autres végétaux terrestres et quelques algues.

Ils sont une partie essentielle de la plante de cannabis, qui renferme l’ensemble des molécules intéressantes en phytothérapie, pour un usage médical, bien-être ou récréatif.

Ils ressemblent à de petits cristaux, au sein desquels les phytocannabinoïdes, les terpènes et les huiles essentielles vont être synthétisés. Ils ont une structure particulièrement fragile: pour cette raison, il faut limiter les frictions contre les trichomes autant lors de la récolte que lors du conditionnement pour ne pas risquer l’évaporation, l’oxydation ou la décomposition des terpènes et des cannabinoïdes.

La plus grande quantité de trichomes se trouve sur les fleurs femelles non fertilisées.

Dans le cas du cannabis, les trichomes sont des marqueurs de récolte.

Avec une simple observation des trichomes, que vous pouvez effectuer aussi à l’aide d’une loupe ou d’un microscope, vous pouvez en effet déterminer le degré de maturité de vos plantes pour pouvoir les couper juste au point de splendeur maximale dans la production de cannabinoïdes et de qualité terpénique maximale.

Que sont les Trichomes du cannabis

Les trichomes de cannabis sont des formations qui ressemblent à des poils glandulaires qui dépassent de la surface des feuilles et des calices.

Les trichomes de cannabis sont des formations qui ressemblent à des poils glandulaires qui dépassent de la surface des feuilles et des calices.

Il existe différents types de trichomes de cannabis.

Une première différence existe entre ceux du cannabis sativa et ceux du cannabis indica. Les trichomes du cannabis sativa, en fait, présentent des glandes plus fines et allongées.

Mais le type de culture affecte également leur apparence.

En effet, les trichomes des plantes cultivées en plein air, ayant davantage besoin de protection, sont plus petits que ceux des plantes cultivées en intérieur.

Pourquoi les trichomes du cannabis produisent-ils de la résine?

Les trichomes sont recouverts d'une sorte de couche collante de résine. A quoi sert cette résine ?

En fait, la couche collante de résine représente une défense primaire contre les champignons, les insectes et les prédateurs herbivores. La couche de résine offre à la plante une protection contre les vents violents, du vent du désert au blizzard sibérien. Les trichomes, avec leur résine, agissent même comme une barrière naturelle contre le soleil, protégeant les plants de marijuana des effets des rayons UV.

Combien de types de trichomes de cannabis existe-t-il ?

Il existe différents types de trichomes.

En bref, les trichomes glandulaires sont ceux qui sécrètent des substances au sein de leurs « têtes », autrement appelées glandes. Il en existe 3 principaux types dans la plante de cannabis:

  • Trichomes à capitule tigée: ils sont les plus grands des trois. Chacun d’entre eux comporte une large tige sur laquelle repose une glande remplie de cannabinoïdes et de terpènes;
  • Trichomes à capitule sessée: Ils sont plus petits, mais ne sont pas moins importants;
  • Trichomes bulbeux: ils sont microscopiques. Ils ne possèdent pas de tige, mais recouvrent toute la zone de surface de la plante.

Les trichomes non glandulaires, qui se distinguent par leur absence de glande: il ne contiennent de cannabinoïdes.

Ils sont également divisés en trois types :

  • Trichomes unicellulaires: ils servent à protéger la plante des pertes d’eau et de températures extrêmes. Ils commencent par recouvrir la plantule et puis apparaissent sur les bords des feuilles
  • Trichomes cytolytiques: ils apparaissent tôt dans la vie de la plante. Ils ont un aspect similaire à ceux unicellulaires, mais ils sont plus grands et comportent une excroissance sur leur paroi cellulaire. Ils sont rugueux au toucher et protègent très probablement les plantes à l’encontre des prédateurs.
  • Trichomes sessiles anthères: ils se trouvent au sein des anthères entourant le calice du cannabis.

Comment déterminer le degré de maturité de la marijuana en observant les trichomes ?

Nous avons déjà mentionné que les trichomes du cannabis sont particulièrement importants car ils nous donnent le signal pour savoir quand le moment optimal de la récolte est arrivé. Voyons de plus près quelles sont leurs caractéristiques utiles pour déterminer une fenêtre de récolte optimale.

Pour évaluer leur maturité, il faut prendre en compte la densité, la taille et la couleur de la tête de résine.

  • S’ils sont transparents, ils ne contiennent pas encore ou très peu de terpènes, le THC est déjà présent, mais pas le CBD.
  • Quand ils sont laiteux, la synthèse des phytocannabinoïdes et des terpènes est complétée.
  • Si les trichomes sont ambrés, le stade de maturité a été dépassé et le THC a commencé à se dégrader à cause de l’oxydation.

Essentiellement, la fenêtre de récolte se situe au moment où il y a la majorité de trichomes laiteux, quelques trichomes transparents et jusqu’au 30% de trichomes ambrés.

Bien sûr, selon le moment de la récolte, les plantes pourront présenter des parfums et effets différents; on pourra alors choisir le degré de maturation qu’on préfère, selon les variétés et les exigences.

En tout cas, pour s'assurer de récolter les plantes au bon moment, il faudra observer régulièrement la morphologie des trichomes, afin de profiter de tout le potentiel de la génétique choisie grâce à une maturation optimale de la résine.

Comment augmenter la production de trichomes dans les plants de cannabis ?

La qualité de la récolte de cannabis dépend strictement de la qualité des trichomes

La qualité de la récolte de cannabis dépend strictement de la qualité des trichomes. Pour en améliorer la qualité et la quantité et obtenir une récolte plus satisfaisante, il suffit de pratiquer une série d'astuces pendant tout le cycle de vie de la plante, à partir de la graine jusqu’à la floraison.

Tout d'abord, vous devez choisir une bonne variété. En effet, certaines variétés de cannabis produisent plus de trichomes que d'autres.

Il n'est pas difficile de trouver les informations dont vous avez besoin. Pour vous donner un exemple, la variété White Widow est particulièrement remarquable à cet égard, mais elle n'est pas la seule.

Après avoir choisi les graines qui nous conviennent le mieux, nous devons les planter et gérer la culture de la meilleure façon possible.

Si nous avons choisi de cultiver exterieur, il faut faire attention à l'altitude de celle-ci : plus la culture sera haute, plus les rayons du soleil l'influenceront positivement.

Si, par contre, vous avez choisi de cultiver en plein air, vous devrez vous occuper de l'éclairage d'une autre manière : les lampes halogènes sont très appropriées, tandis que pour la phase de floraison uniquement, les lampes de vapeur de sodium sont préférables.

En ce qui concerne la température, il est préférable de la maintenir plutôt basse: les basses températures favorisent en effet la formation de résine. Mais il est certain qu'il faudra toujours protéger les plantes contre les gelées qui compromettraient la récolte.

En culture intérieure, la température idéale se situe entre 24 et 26 degrés Celsius.

Le taux d'humidité est également très important : pendant le processus de floraison, il doit être maintenu à un faible niveau, plus ou moins autour de 15 %.

A la fin du processus de floraison, il est également utile de faire quelques coupes: quand vous effectuez ces coupes, le cannabis sécrète de l’acide jasmonique, qui protége la plante et produit plus de trichomes.

Cependant, faites toujours très attention lorsque vous touchez les plantes : les trichomes sont très délicats et risquent d'être endommagés.

Enfin, nous nous tournons vers l'observation directe des trichomes. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une loupe.

L'élément clé est la couleur : lorsque les trichomes ont largement pris la couleur de l'ambre, il est temps de récolter.

Récolter lorsque la plupart des trichomes sont encore transparents serait contre-productif : la production de terpènes n'a pas encore atteint son potentiel maximal. Bien entendu, le moment exact où la plantation est à son apogée et vous fournira la plus grande quantité d'arômes, de terpènes et une plus haute concentration de principes actifs, varie légèrement en fonction de la variété choisie.

C'est une information que vous pouvez facilement trouver en choisissant vos graines.